Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘gestion de cave’

Avec les trésors vineux rapportés en droite ligne du Languedoc (on en reparlera), il a fallu mettre de l’ordre dans la cave, et tant qu’à faire d’entreprendre de remplacer les feuilles raturées sur lesquelles je la gérais si mal par une saisie informatisée.
Le site « Cavus Vinifera » propose un système en ligne gratuit qui s’est avéré très simple d’emploi, pas trop fastidieux à la saisie, grâce à la vaste base de données créée par les utilisateurs et très agréable d’utilisation.

Évidemment, outre la constatation que certaines bouteilles ont attendu un peu longtemps (il va falloir organiser des dîners de liquidation – ou de recueillement désolé – dès la rentrée !), j’ai pu me rendre compte que je n’avais rien qui allait avec la recette du dîner…

La rhubarbe, inattendue à cette période tardive, constitue un excellent accompagnement au poisson, comme la plus classique oseille, avec sur celle-ci l’avantage de constituer un « légume » et pas juste une garniture, mais son acidité exige un vin qui lui résiste, un blanc fruité mais pas trop moëlleux, genre Vouvray, ou un rosé qui aura de la structure – l’exemple classique est le Tavel, mais il faudra que je retrouve le nom de celui goûté un peu à contre-emploi l’autre jour.

Mais peu importe, la recette que voici est délicieuse même avec de l’eau, et ce qui ne gâte rien facile, rapide (30 minutes tout compris), diététique et appréciée à de multiples reprises par des publics divers :

Églefin à la rhubarbe

Pour 4 personnes :
4 pavés ou filets d’églefin (ou autre poisson blanc ferme : merlu, cabillaud)
Une douzaine de feuilles de sauge fraîches (ou une cuiller à soupe de sauge séchée)
3 cuillères à soupe d’huile d’olive
4 fines tranches de jambon cru
Une botte de rhubarbe (environ 600g)
Poivre noir du moulin

Préchauffer le four à 220°C.
Ciseler la sauge (ou la réduire en miettes entre les doigts si on utilise des feuilles séchées) et la mélanger à l’huile.
Badigeonner le poisson de l’huile parfumée.
Réserver.

Nettoyer les tiges de rhubarbe, les éplucher sauf si on a de jeunes tiges en tout début de saison.
Découper les tiges en morceaux de la taille d’un doigt et les déposer au fond d’un plat allant au four.
Cuire pendant 15 minutes puis baisser le feu à 180°C.

Sortir le plat du four, envelopper chaque portion de poisson d’une tranche de jambon et la déposer dans le plat sur le lit de rhubarbe.
S’il reste de l’huile, en tartiner le jambon et saupoudrer d’un peu de sauge.
Remettre au four et cuire encore une dizaine de  minutes (selon forme et grosseur) jusqu’à cuisson optimale du poisson.

On peut aussi réaliser une préparation similaire à base de viande : voir la recette sur « Beau à la Louche ».

Read Full Post »