Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘estragon’

Bruxelles, « capitale de l’Europe » ? Je sais, ça se discute. En tout cas, c’est un carrefour de nationalités, et donc (entre autres) de rencontre des traditions culinaires.

Cette terrine est hyper-facile à faire, c’est un plat parfait à apporter à une de ces fêtes où chacun doit venir avec une spécialité de son pays.

Comme illustration de l’éclatante tradition gastronomique française (cocorico quand même !) elle se pose un peu là – et donc forcément on me demande à chaque fois la recette !

(Euh, je sais, il faudrait aussi une photo de la terrine : ça viendra à la prochaine réalisation, parce que contrairement à la soupe de carottes on ne trouve pas des tonnes d’images sur le web !)

Terrine de viandes à l’estragon

500 g de blancs de poulet
175 g de lard fumé
100 g de jambon cuit
75 g de blanquette de veau
1 œuf
5 cl de cognac
1 botte d’estragon
1 botte de persil
250 g de fromage blanc

À défaut d’une terrine, un plat à cake couvert de papier d’alu fera l’affaire.

Préchauffer le four à 200º.

Détailler la moitié du poulet en lamelles.
Hacher toutes les autres viandes, le persil et la moitié de l’estragon.
Mélanger le hachis avec l’œuf et le cognac ; saler, poivrer.
Garnir la terrine avec la moitié du hachis; disposer les lamelles de poulet; recouvrir avec le reste de hachis.

Couvrir et mettre au four au bain-marie une petite heure.
Laisser refroidir.

Récupérer la gelée (légère et molle, rien à voir avec la lourde texture caoutchouteuse qui rebute les gens « qui n’aiment pas la gelée » !) qui s’est formée.
Décorer avec une branche d’estragon et un peu de gelée.

Pour la sauce : hacher le reste d’estragon ; mélanger avec le fromage blanc et le reste de la gelée.

Accompagner d’une simple salade verte bien assaisonnée et d’un vin rouge léger.

Publicités

Read Full Post »