Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘artichaut’

Après les splendides journées de ces dernières semaines, pourquoi faut-il que la pluie soit au rendez-vous juste le week-end où le programme inclut deux barbecues et la présentation sur la terrasse du KVS (le théâtre royal flamand de Bruxelles et ses productions variées et multilingues) de leur prochaine saison à laquelle des amis ont eu la bonne initiative de nous convier ?

Qu’importe, entre la conversation des participants que je suis heureux de retrouver et les inventions culinaires des uns et des autres, que peuvent bien faire quelques gouttes ?

Côté inventions culinaires, une préparation qui remporte toujours un succès certain est une salade constituée de la recette des cœurs d’artichauts braisés aux citrons confits mélangés à des pâtes (conchiglie ou fusilli, 500 grammes pour les proportions figurant surla recette).

La terrine de viandes à l’estragon part également assez vite à chaque fois.

Mais bon, je ne vais pas faire un billet juste pour recycler les vieilles lunes, voici une recette d’inspiration tunisienne hyper-facile et rapide qui n’en est pas moins délicieuse sur du pain de campagne, pour tremper des chips ou des bâtonnets de céleri:

Trempette de carottes « Ommok houria »

Ingrédients
500 g de carottes
1 gousse d’ail
1 càc de harissa
1/2 càc de graines de carvi (ou de cumin) moulu
2 à 3 càs d’huile d’olive

Préparation
Éplucher les carottes, les râper ou les couper en rondelles fines et les faire cuire dans de l’eau bouillante salée pendant environ 10 minutes jusqu’à ce qu’elles soient tendres.
Égouttersoigneusement (le bouillon peut resservir pour cuire les légumes de votre prochaine soupe).
Dans un grand bol, mélanger 1 cuillère à soupe de harissa avec l’huile d’olive, l’ail écrasée et le carvi.
Ajouter les carottes, mixer grossièrement ou écraser avec une fourchette (Le résultat doit être un peu granuleux et non complètement lisse comme une purée.)
Laisser refroidir.
Saler selon le goût.
Éventuellement garnir d’olives vertes ou noires, de quartiers d’œufs durs, de câpres au vinaigre…
Publicités

Read Full Post »

Malgré des circonstances dénuées de charme, un récent voyage professionnel à Séville m’a laissé assez entrevoir de  cette superbe ville pour  me donner envie d’y retourner un jour prochain en touriste.

En tout cas, j’ai pu apprécier le volet gastronomique de ce voyage, entre poissons délicats et variés, charcuteries ibériques et délicieuses tapas.

Et puis, peut-être les quelques pépins recueillis au pied des orangers de l’Alcazar parviendront-ils un jour à pousser assez pour tenir compagnie à ma petite collection de yuzus ?

Enfin, j’ai été ravi de tomber dans un journal espagnol sur une recette qui a pour ingrédient principal les petits artichauts de printemps, produit de saison.

Les artichauts peuvent s’accommoder de bien des manières, mais en fait on ne trouve pas si fréquemment de recettes qui les mettent en valeur : celle-ci est parfaite, à condition de ne pas être trop regardant sur l’élégance des manières de table lorsqu’il s’agira de manipuler ou de recracher ce qui restera inévitablement des bouts de feuilles coriaces !

Quand je peux, j’essaie de privilégier les recettes végétariennes. Ayant préparé celle-ci avec un délicieux lard fumé artisanal que j’avais sous la main et qui apportait vraiment quelque chose, j’ai eu scrupule à ne pas le mentionner, ça en valait la peine, mais si c’est pour mettre de banals lardons fumés du supermarché, autant s’en passer.

Blanquette d’artichauts

préparation 15 mn
cuisson 25 mn

Ingédients pour 6 personnes
1 kg de petits artichauts
6 pommes de terre fermes
100g de lard fumé (facultatif)
2 oignons
2 gousses d’ail
1 càs de farine
1 l de bouillon
1 branche de thym
2 jaunes d’œufs
2 cuillers à soupe de vinaigre
huile d’olive, sel, poivre

Préparation
Éplucher les oignons et les couper en demi-rondelles.
Couper les pommes de terre en rondelles épaisses.
Éplucher et hacher grossièrement les gousses d’ail.
Nettoyer les artichauts, couper le haut des feuilles.
Couper les artichauts en quartiers.

Dans une grande cocotte, faire revenir à l’huile d’olive l’oignon et l’ail.
Si on a choisi d’en mettre, détailler le lard en lardons et les ajouter.
Ajouter les artichauts et les pommes de terre, poivrer abondamment.

Saupoudrer de farine et bien mélanger.
Mouiller avec le bouillon, ajouter le thym, saler si nécessaire.
Couvrir, porter à ébullition, baisser le feu et laisser cuire 20 minutes.
Couper le feu.
Juste avant de servir, battre les jaunes d’œufs avec le vinaigre, verser dans la cocotte et remuer vivement.

Read Full Post »

De temps en temps, on tombe sur de petits livrets de recettes un peu bâclés, mal édités, qui ne font guère envie, mais on ne sait pas pourquoi, l’une ou l’autre idée ou alliance de saveurs donne envie d’essayer quelques recettes : c’est le cas du petit ouvrage où j’ai trouvé à temps plusieurs tapas végétaliennes, juste à temps avant la venue d’une visiteuse aux goûts particulièrement raffinés, qui je l’espère sera heureuse de retrouver ici la recette qui lui a tant plu.

Artichauts braisés au citron confit

(…et les autres feront bien de ne pas se laisser arrêter par une photo dont je ne suis pas particulièrement fier…)

La recette est très rapide et facile à faire, pour peu qu’on ait déjà des zestes de citrons confits sous la main. Bien sûr on peut en acheter, mais c’est très facile de les faire soi-même et comme dans le citron, tout est bon, les sous-produits de cette préparation récompensent le (peu de) travail apporté !

Artichauts braisés aux citrons confits

Pour 4 personnes

2 boîtes de 400g de cœurs d’artichauts cuits en conserve
50 g de zeste de citron confit coupé en fines lamelles
10 cl d’huile d’olive vierge
5 cl de vinaigre de Xérès (ou à défaut moitié-moitié vinaigre balsamique/vinaigre de vin rouge)
15 g de fleur de thym (ou à défaut de thym frais)
sel et poivre du moulin

Rincer, égoutter et presser délicatement entre les doigts  les artichauts.
Les chauffer avec le zeste, l’huile, le vinaigre et le thym dans une casserole munie d’un couvercle.
Couvrir et laisser frémir doucement 10 minutes.
Retirer du feu et laisser refroidir dans le liquide.
Assaisonner.

Se sert chaud ou froid.

Read Full Post »